On aime tous voyager, mais comment voyager de manière responsable et durable ? Une réponse apparaît clairement : voyager moins souvent et rester plus longtemps sur place. Cette façon de voyager nous convient parfaitement puisque voyager “lentement” signifie non seulement moins de vols aériens, mais aussi davantage de temps pour connaître le pays et ses habitants.

Voici 10 astuces faciles pour vous permettre de voyager plus longtemps tout en laissant une empreinte positive.


online+booking.jpg
 
  1. Décidez-vous le plus tôt possible

 

Plus le temps est long entre votre décision et la date de départ, plus vous faites preuve d’ambition et de courage. Un train transsibérien ou une escapade dans un village en Afrique ne semble pas si effrayant à l’échéance de l’année prochaine. En revanche, à l’approche de la date de départ, on devient plus prudent et il est plus facile d’opter pour un voyage organisé de deux semaines.

business-deal-casual-collaboration-1483914.jpg
 

2. Négociez vos vacances à l’avance

 

Le voyage lent requiert évidemment du temps, alors il est recommandé de demander vos vacances le plus tôt possible. Au moins six mois avant le voyage. Un an c'est encore mieux. Un mini-congé sabbatique est approuvé plus facilement lorsqu'il est demandé au préalable avec un délai important pour permettre à l’entreprise de s’organiser.

aircraft-airplane-airplane-window-2033343.jpg
 

3. Choisissez vos dates et moyens de transport

 

Réservez votre transport longtemps à l’avance au meilleur prix, aux meilleures dates et avec le moins d’impact possible. Utilisez l'argent économisé pour investir dans les vols directs, moins impactant que les vols avec escales. Choisissez des compagnies aériennes avec des avions plus récents et des programmes de compensation carbone. Faites un seul aller-retour long courrier, restez plus longtemps et voyagez avec des modes de transport terrestres sur le territoire.

travel with kids.jpg
 

4. Si vous êtes obligé de partir pendant les vacances scolaires

 

S'il vous est impossible de voyager en dehors des périodes de haute-saison, mettez-le à profit et négociez une semaine ou deux supplémentaire(s) pour vos vacances de Noël, de Pâques ou d'été. Ce temps supplémentaire vous permet de choisir des dates de voyage plus flexibles et donc plus économiques.

adult-bar-businessman-1308625.jpg
 

5. Emportez votre travail avec vous

 

Si vous avez la possibilité de travailler à distance, vous pouvez voyager plus longtemps. Utilisez Skype et autres outils numériques pour rester en contact avec votre équipe et vos clients depuis votre destination. Si votre travail ne le permet pas, vous pouvez faire une pause dans votre travail et faire un voyage longue durée à l’étranger tout en y travaillant grâce au “programme vacances-travail” (PVT, “working holiday visa” en anglais).

travel with kids nepal.jpg
 

6. Maternité, paternité, congé sabbatique, travail en alternance, programmes d'échange...

 

Tirez le meilleur parti des congés plus longs - et en plus vous pouvez obtenir une approbation pour cela (mais cela dépend bien sûr de votre gouvernement et de votre entreprise). À défaut de quoi, un congé non payé peut être négocié pour prolonger un voyage.

homestay kenya.jpg
 

7.  Préférez les destinations pour les petits budgets

 

Lorsque le coût de la vie est raisonnable, vous pouvez vous permettre de rester plus longtemps. Vous obtenez également plus de valeur pour votre argent. Et si vous voyagez judicieusement, vous apprenez à connaître la culture et la vie authentique auprès des locaux, au lieu de tomber dans les pièges à touristes.

homestay Thailand.jpg
 

8. Allez là où les autres voyageurs ne sont pas

 

Dans les lieux touristiques, les prix sont souvent plus élevés. Trouvez un agent de voyage ayant de bons contacts et relations avec votre pays cible. Lorsque vous visitez ou séjournez dans des villages isolés, vous soutenez également les résidents locaux.

homestay vietnam.jpg
 

9. Voyager local autant que possible

 

Évitez les grands complexes hôteliers et les chaînes de restaurants. Privilégiez les petites maisons d’hôtes ou le séjour chez l’habitant, qui est une façon de voyager moins chère et plus mémorable. De plus, rester 5 nuits dans un foyer local au lieu d'un hôtel réduit de 1% les émissions de CO2 annuelles d'un européen moyen.

adult-backpack-backpacker-721169.jpg
 


10. Emportez un sac à dos léger

 

Vous n'avez pas besoin d'une valise de 23 kg pour vos vacances. Partez avec uniquement le nécessaire et évitez de payer un bagage en soute. En plus, réduire le poids de ses bagages c’est aussi moins impacter le poids de l’avion et donc ses émissions de CO2; plus l’avion est léger, moins il consomme ! Il en va de même pour le voyage de retour : rapportez chez vous des souvenirs des moments passés, pas des objets qui vont vous encombrer.


Texte par: Iina Merikallio, Traduction par: Camille Florentin
Photos: Duara Travels & Pexels.com